fbpx

Sélectionner une page

Réforme de l’audiovisuel : Aurore Bergé rejette toute idée d’un nouvel ORTF

Réforme de l’audiovisuel : Aurore Bergé rejette toute idée d’un nouvel ORTF
Publicité

Invitée en fin de semaine dernière sur RFI, Aurore Bergé a assuré que l’objectif du gouvernement n’était pas de créer un nouvel ORTF. « Dans le projet de loi, il n’y a rien sur la question budgétaire », a par ailleurs assuré la députée LREM des Yvelines, nommée rapporteure générale du projet de loi, interrogée pour savoir si la réforme n’avait pas pour objectif de faire des économies.

« L’enjeu de la réforme, c’est de réaffirmer l’importance du service public et de ses missions », a ajouté Aurore Bergé, également porte-parole de son parti.

Alors que les opposants à la réforme pointent le risque de voir une nouvelle ORTF créée, elle a fait valoir que « ce n’est pas le projet » : « ce n’est pas parce que vous réunissez différentes entités que pour autant vous en réunissez les lignes éditoriales, que vous imposez une ligne éditoriale. »

« Ce n’est pas ce que mes grands-parents ont pu connaître concernant l’ORTF » (l’Office de radiodiffusion-télévision française était chargé du service public de l’audiovisuel, de 1964 à 1974), avec laquelle il y avait « une main-mise sur les lignes éditoriales » et « pas la même pluralité des chaînes et des antennes ».

« Est-ce qu’il y a une légitimité d’un audiovisuel public dans notre pays ? Moi, j’y crois profondément », a poursuivi la députée LREM, en soulignant que les Français s’acquittent de la redevance audiovisuelle pour avoir des chaînes publiques « singulières, qui ne disent pas la même chose et ne présentent pas » l’information, le sport, les documentaires et autres programmes de la même manière que les chaînes privées. Avec la réforme, conclut-elle, « cette singularité sera encore plus affirmée sur toutes les chaînes et les antennes ».

.



Crédits photographiques : Jean-Luc Hauser / Wikipédia



 

Publicité

Laisser un commentaire

NOUVEAUTÉ

lancement_le_cahier_pro_profession_spectacle_mag-dossier_juridique_social_pour_employeurs_spectacle

Soutenez le Mag’

100% indépendant, gratuit et sans abonnement ! Soutenez votre journal !

Newsletters