Select Page

RIP. Paul Taylor, chorégraphe américain et géant fondateur de la danse moderne

RIP.  Paul Taylor, chorégraphe américain et géant fondateur de la danse moderne
Advertisement

Paul Taylor, l’un des pères de la danse moderne, est mort mercredi à New York à l’âge de 88 ans, après 60 ans de carrière durant lesquelles il a défié les conventions et profondément influencé la création chorégraphique. Avec lui disparaît le dernier géant de la danse moderne, après les décès de Martha Graham, Merce Cunningham ou Pina Bausch.

Né à Pittsburgh, en Pennsylvanie, le 29 juillet 1930, élevé dans la capitale Washington, Paul Taylor, fils d’une cuisinière, avait décidé de devenir danseur après avoir découvert à l’université un livre sur Vaslav Nijinski, le danseur virtuose des Ballets russes. Cette découverte poussera ce nageur de compétition à changer d’orientation et à intégrer la célèbre école Juilliard à New York.

Paul Taylor travaillera jusqu’à sa mort, créant encore en 2014 la Paul Taylor American Modern Dance, aidant à former et promouvoir une nouvelle génération de danseurs. Il a joué un rôle-clé de passeur entre danse classique et danse contemporaine, en apportant des éléments de danse expérimentale à la danse des années 1950.

« Paul Taylor était l’un des plus grands chorégraphes au monde, et sa mort nous attriste profondément, non seulement nous qui avons travaillé avec lui, mais toutes les personnes dans le monde qui avaient été touchées par son art incomparable », a déclaré Michael Novak, directeur artistique de la compagnie qu’il avait fondée à Manhattan, la Paul Taylor Dance Company.

avec AFP



Crédits photographiques : Dancemaker (documentaire, 1998)



 

Advertisement

Laisser un commentaire

Suivez-nous

Restez informé !

Rencontre avec Anne-Christine Micheu autour des droits culturels

Nous soutenons …

affiche barcelone en scene à paris theatreaffiche Quand on sait