Après un an de travail et de préparation, le groupe canadien Stingray relance les deux chaînes qu’elle a rachetées à l’été 2015 : Brava et DJAZZ. Si la qualité semble inchangée, Brava et DJAZZ ont fait peau neuve : nouveaux logos, nouveau design, nouvelles couleurs… Voilà qui devrait réjouir les passionnés de musique classique et de jazz, ces deux chaînes musicales télévisuelles étant distribuées dans 50 pays, à un public estimé à 35 millions d’abonnés.

Il aura fallu plus d’une année à Stingray pour refondre intégralement les trois chaînes acquises en juillet dernier : Brava NL BV, Brava HDTV BV et Djazz TV BV. Le 28 septembre dernier, le groupe canadien a dévoilé le résultat. Au lieu des trois chaînes initiales, il n’en reste que deux, à l’identité visuelle et musicale bien établie : Stingray Brava pour la musique classique et Stingray DJAZZ pour… le jazz.

« Nous avons collaboré étroitement avec les équipes artistiques et les créateurs de contenu originaux des chaînes afin de développer un univers visuel qui rend hommage à leur programmation de qualité, qui résonnera auprès des auditeurs actuels et nous permettra de rejoindre de nouveaux publics, se réjouit Eric Boyko, président, cofondateur et chef de la direction de Stingray. Je suis persuadé que Stingray Brava et Stingray DJAZZ sauront charmer les mélomanes de tous horizons. » 

Découvrir Stingray Brava.

stingray-bravaLe fournisseur montréalais de services musicaux ne compte pas en rester là. Il a effectivement annoncé, en juin dernier, l’achat de quatre chaînes de vidéoclips appartenant a Bell Media : MuchLoud (musique alternative, métal et punk), MuchRetro (musique datant de plus de cinq ans), MuchVibe (vidéos de musique hip-hop, R&B, soul et reggae) et Juicebox (vidéos de musique pour enfants).

C’est que, selon La Presse au Canada, toute la stratégie de Stingray repose sur l’acquisition régulière de chaînes et autres plate-formes, pour fortifier sa croissance économique. L’entreprise est inscrite en Bourse depuis le mois de juin l’an dernier.

Découvrir Stingray DJAZZ

« La musique est au cœur de tout ce que fait Stingray. L’immense travail que nous avons déployé pour réinventer l’image de Stingray Brava et de Stingray DJAZZ témoigne éloquemment de notre passion, estime Rob Overman, directeur artistique du marché européen pour Stingray. L’ajout des deux chaînes à la grande famille de produits et de services de Stingray est pour nous une occasion en or de communiquer notre passion de la musique classique et du jazz à un public toujours plus vaste. Notre image a peut-être changé, mais la qualité incomparable de notre programmation demeurera la même. »

Brice WATTEZ

(Amérique du Nord, correspondant)