Select Page

Triste journée pour les arts hier : André Schmitz, Michel Tournier et Glenn Frey sont morts

Triste journée pour les arts hier : André Schmitz, Michel Tournier et Glenn Frey sont morts
Advertisement

Il ne se passe presque pas un jour, en ce mois de janvier, sans qu’une nouvelle rubrique nécrologique ne soit écrite dans tous les médias… Rien que dans la journée d’hier, le poète belge André Schmitz, l’écrivain français Michel Tournier et le guitariste américain Glenn Frey sont morts. En raison de la nature même de Profession Spectacle, c’est à ce dernier que nous souhaitons rendre hommage.

Le guitariste Glenn Frey est considéré comme le réel fondateur du groupe américain Eagles, constitué au départ du batteur Don Henley (le seul avec Glenn Frey a avoir fait partie du groupe des origines à la fin), du bassiste Randy Meisner et du guitariste Bernie Leadon.

S’il est né dans la banlieue de Detroit et a grandi à Royal Oak, dans le Michigan, c’est à Los Angeles que Glenn Frey fonde, en 1970, le groupe Eagles. Dès le premier album en 1972, Eagles, le groupe rencontre un succès immédiat, notamment grâce à la chanson Take it easy, écrite et composée par Jackson Browne et Glenn Frey lui-même, ce dernier étant l’auteur de la plupart des chansons du groupe. Six autres albums suivront, dont Hotel California, en 1976, qui rendra le groupe célèbre mondialement ; il atteindra les 20 millions d’exemplaires vendus, ce qui en fait l’un des albums les plus vendus de tous les temps.

En 1979, leur sixième album paraît : The Long Run. C’est également l’année de leur rupture, suite à des dissensions au sein du groupe. Glenn Frey continue alors sa carrière en solo ; certains de ses titres sont de véritables succès : The Heat Is OnSmuggler’s BluesYou Belong to the City… Il s’essaie également à une carrière d’acteur, sans grand succès, dans quelques séries américaines.

Il faudra attendre 14 ans avant que le groupe ne se reforme pour une compilation, Hell Freezes Over, et 28 ans avant que les Eagles réalisent un double album intitulé Long Road Out of Eden, en 2007.

 

Glenn Frey est mort à New York d’une pneumonie, à l’âge de 67 ans.

Capture d’écran 2016-01-19 à 11.49.40

« Nous sommes en état de choc et de profonde tristesse. Il avait une culture encyclopédique de la musique populaire et une éthique de travail qui ne l’a jamais quitté. Il était drôle, entêté, généreux et talentueux. » (Don Henley)

Advertisement

Laisser un commentaire

Suivez-nous

Restez informé !

Rencontre avec Anne-Christine Micheu autour des droits culturels

R.O.C & Folk

dessin coupe du monde footballdessin_roc_johnny_heritage