Select Page

Carmel A Capella, le quintet vocal israélien qui séduit par ses interprétations étonnantes des grands classiques

Carmel A Capella, le quintet vocal israélien qui séduit par ses interprétations étonnantes des grands classiques
Advertisement

Carmel A Capella est un quintet composé d’Israéliennes, connu depuis plusieurs années pour interpréter de grandes pièces classiques avec leurs cordes… vocales ! Si les chanteuses ont pu varier depuis ces quelque dix années d’existence, le succès demeure inchangé, surtout lorsqu’il s’agit de reproduire une pièce de Beethoven, Mozart, Piazzolla, Vivaldi ou encore « What a Wonderful World » de Louis Armstrong (enfin, de Bob Thiele et George David Weiss). Mais moins connue est leur interprétation de « Ein Li Eretz Aheret » (litt. « Je n’ai pas d’autre pays ») : cette chanson écrite par Ehud Manor et composée par Korin Alal fut chantée pour la première fois par Gali Atari en 1986, afin de dénoncer l’horreur et l’absurdité de la guerre au Liban.

 


Chaque jour, à 14h, Profession Spectacle sélectionne pour vous une vidéo.

Retrouvez l’intégralité de notre sélection sur Vidéo 14.

Advertisement

Laisser un commentaire

Suivez-nous

Restez informé !

Rencontre avec Anne-Christine Micheu autour des droits culturels

Nous soutenons …

affiche barcelone en scene à paris theatreaffiche Quand on sait