Sur proposition unanime du jury, Françoise Nyssen, ministre de la culture, a donné son agrément à la nomination de Vincent Léandri à la direction du Théâtre de Cornouaille, scène nationale de Quimper, en plein accord avec Ludovic Jolivet, maire de Quimper.

[Communiqué]

Dans le projet de Vincent Léandri, la musique sera au confluent de l’activité du Théâtre de Quimper, un point d’ouverture sur les autres arts et le fil conducteur d’une programmation permettant de nouveaux modes d’approche pour le public, notamment en proposant la découverte de parcours d’artistes.

Présents à travers le pôle de production de l’établissement, dont l’activité pourrait s’ouvrir à d’autres disciplines, les artistes seront au cœur de la vie de la scène nationale. Vincent Léandri veut encore accentuer cette présence en s’entourant de quatre « artistes compagnons témoins » réunis pour trois ans : la claviériste Maude Gratton, le saxophoniste Sylvain Riflet, le metteur en scène David Gauchard et le conteur, metteur en scène et comédien Nicolas Bonneau.

Cette présence artistique continue permettra de multiplier les rencontres avec les habitants dans un objectif de diversification et de rajeunissement des publics.

Vincent Léandri dirige, depuis 2002, le Théâtre de la Coupe d’Or, scène conventionnée de Rochefort. Il a auparavant été assistant du directeur du Centre culturel de Hanoï puis administrateur et directeur adjoint de la scène nationale d’Évreux-Louviers.

Source : Ministère de la culture