Le réalisateur Nicolas Winding Refn lance un site de streaming gratuit, sans pub, ni abonnement

Le réalisateur, scénariste et producteur danois Nicolas Winding Refn, connu pour ses films étonnants et provocateurs – « au symbolisme hard-core et à l’esthétisme vénéneux », écrivit le magazine Première -, a décidé de lancer sa propre plate-forme de streaming : gratuite, la sélection proposera des films choisis et restaurés par Nicolas Winding Refn, ainsi que des « œuvres artistiques » des internautes eux-mêmes. Mise en ligne prévue en février 2018.

Lors du dernier festival Lumière à Lyon, qui a mis Wong Kar-Wai à l’honneur, Nicolas Winding Refn a présenté deux films restaurés, en partie de sa poche : The Nest of the Cuckoo Birds de Bert Williams (1965), film mythique qu’on a longtemps cru disparu, et Night Tide de Curtis Harrington, avec Dennis Hopper (1961). L’homme, nous le savons, a le goût de la provocation. Il a profité de sa présence à Lyon pour annoncer la mort du cinéma, inviter l’assemblée à « respecter dix secondes de silence » et célébrer la « renaissance » de ce même cinéma, sous une nouvelle forme.

« Ce film [The Nest of the Cuckoo Birds], que personne n’avait vu, était devenu une légende dans les milieux punks parce qu’un groupe, les Cramps, en avait fait une chanson. Une fois restauré, je l’ai vu et… Ouaaaaah je n’avais jamais vu un truc comme ça ! » (Nicolas Winding Refn)

Une plate-forme en trois langues, gratuite, sans abonnement ni publicité

Comment ? En créant une plate-forme en trois langues – anglaise, française et chinoise -, « entièrement gratuite et sans abonnement ni publicité, rien qui puisse corrompre la jeunesse ». Le réalisateur, qui prévoit de mettre un film chaque mois, provoque à nouveau : « À l’époque des frères Lumière, le cinéma était gratuit, et bientôt tout spectacle sera gratuit ». Que les légitimes défenseurs des droits d’auteurs se rassurent : ne seront proposés que des vieux films, préalablement restaurés, extraits de la collection privée du cinéaste.

Nicolas Winding Refn ne compte cependant pas s’arrêter à cette seule dimension : la créativité entraînant la créativité, chacun pourra déposer sur la plate-forme les « œuvres artistiques » que le film lui aura inspirées, sous condition que ces dernières « suscitent de la fascination et de la curiosité ». Le réalisateur parle ainsi de « plate-forme évolutive de contenus, inspirés par des thématiques trimestrielles ».

Horizon 2018

Lui-même, qui eut l’occasion d’enregistrer un entretien avec William Friedkin, en 2015, au sujet du Convoi de la peur (1977), promet d’enrichir la plate-forme de contributions diverses, personnelles et de collaborateurs proches : entretiens, analyses, musiques, vidéos…

Sa plate-forme, associée à celle de vidéos à la demande MUBI et à la société de distribution et d’édition La Rabbia, s’appelle byNWR.com. Si sa mise en ligne est prévue pour février 2018, Nicolas Winding Refn l’a d’ores et déjà ouverte pour les enregistrements : une adresse mail à entrer, et le tour est joué.

Rendez-vous sur byNWR.com

Élodie NORTO



 

728×90
728×90

Related posts

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :