RIP. Sam Shepard, acteur charismatique et auteur prolifique (1943-2017)

L’acteur et écrivain américain Sam Shepard – Samuel Shepard Rogers, de son nom complet – est décédé jeudi, à l’âge de 73 ans, des suites d’une sclérose latérale amyotrophique, maladie neurodégénérative également appelée maladie de Charcot, a indiqué le porte-parole. Le comédien qui avait été nommé pour l’Oscar du meilleur second rôle en 1984 pour L’étoffe des héros s’est éteint dans sa résidence du Kentucky, où il possédait une ferme avec des chevaux.

[avec AFP]

Pour les spectateurs, Sam Shepard était un acteur charismatique, dont la présence a illuminé Les moissons du ciel, de Terrence Malick, et L’étoffe des héros de Philip Kaufman.

Né en Illinois, Sam Shepard avait grandi en Californie, une enfance marquée par un père pilote de chasse et alcoolique, qui s’en prenait souvent physiquement à sa famille. Cette période de sa vie, le personnage de son père, et la relation qu’il entretiendra avec lui jusqu’à sa disparition ont profondément marqué sa vie et son œuvre.

Il a été l’amant de la chanteuse et poète Patti Smith, mais surtout de l’actrice Jessica Lange, dont il a partagé la vie durant près de trente ans, et avec laquelle il a eu deux enfants. Il avait eu un premier enfant avec l’actrice O-Lan Jones, en 1970. Il a partagé l’affiche à plusieurs reprises avec sa compagne à la vie, notamment dans Frances et Fool for Love (adapté d’une de ses pièces).

Discret sur sa vie privée et donnant très peu d’interviews, ce comédien incarnait, du haut de son 1,88m, la classe naturelle de certains acteurs américains, mélange de nonchalance et de gravité. Totalement absent d’internet et des réseaux sociaux, il était, en revanche, très impliqué dans l’enseignement et a donné de nombreux cours et conférences sur le théâtre et l’écriture.

Auteur prolifique

Mais il était bien plus qu’un simple interprète : cet auteur prolifique a notamment été récompensé par un prix Pulitzer pour sa pièce Buried Child, en 1979. Le jury du Pulitzer avait alors salué son écriture « exceptionnellement divertissante », « au lyrisme exubérant ».

Au cours de sa longue carrière, il a écrit près de 50 pièces, mais également des scénarios, notamment pour Robert Altman, avec Fool For Love, Michelangelo Antonioni avec Zabriskie Point ou Wim Wenders, avec Paris, Texas, Palme d’or à Cannes en 1984.

 

Plusieurs de ses pièces ont été adaptées en France, notamment Cowboy Mouth, écrit avec Patti Smith, Simpatico ou Fool For Love.

Au fil de ses pièces, en écho probable à son enfance, il a ainsi inventé de nombreux personnages tourmentés, décalés, souvent désespérés, qui peinent à trouver leur place sur terre.

Hommages

« Pour moi, le temps le distinguera comme l’une des voix les plus importantes, qui a narré l’aventure américaine avec une vision profonde et une sensibilité pour exprimer nos angoisses et nos espoirs les plus profonds », a réagi Gary Grant, professeur de théâtre à l’université Bucknell, qui a mis en scène plusieurs pièces de Sam Shepard.

« Sam Shepard est un grand », a écrit Beau Willimon, créateur de la version américaine de la série télévisée House of Cards. « Ces yeux ont vu beaucoup et il a écrit ce qu’il voyait avec une courageuse honnêteté intemporelle ».

Élodie NORTO



 

728×90
728×90

Related posts

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :