Les 2.153 milliardaires du globe détiennent désormais plus d’argent que 60 % de la population mondiale, dénonce lundi l’ONG Oxfam, soulignant une concentration des richesses au détriment notamment des femmes, « en première ligne » des inégalités.

Par ailleurs, la fortune des 1% les plus riches du monde « correspond à plus du double des richesses cumulées » des 6,9 milliards les moins riches, soit 92% de la population du globe, une concentration qui « dépasse l’entendement », détaille le rapport.

« Le fossé entre riches et pauvres ne peut être résolu sans des politiques délibérées de lutte contre les inégalités. Les gouvernements doivent s’assurer que les entreprises et les riches paient leur juste part d’impôts », affirme Amitabh Behar, responsable d’Oxfam en Inde, et qui représentera l’ONG cette année au Forum de Davos, cité dans un communiqué.

Le rapport annuel d’Oxfam sur les inégalités mondiales est traditionnellement publié juste avant l’ouverture, mardi, du 50e World Economic Forum (WEF) à Davos, en Suisse, rendez-vous traditionnel de l’élite économique et politique du globe, et après une année 2019 marqué par de grands mouvements de contestation sociale du Chili au Moyen-Orient, en passant par la France.

Source : AFP

.