De nombreuses actrices suédoises signent, ce jeudi, une tribune dans un quotidien pour témoigner du « harcèlement sexuel, des menaces et des viols » dans le milieu du cinéma et du théâtre. Des femmes qui évoluent toutes dans le milieu du théâtre et du cinéma témoignent, dans un long texte publié dans un quotidien suédois, du harcèlement et des agressions parfois violentes dont elles ont été victimes.

[Écho de la presse]

Elles dénoncent, sans les nommer, des acteurs et metteurs en scène réputés en Suède comme à l’étranger. Deux d’entre elles évoquent même des viols.

Dans le Svenska Dagbladet, les signataires de la tribune fustigent le « culte du génie » régnant dans les arts de la scène et qui laisse impunis les agresseurs « tant que ce qu’ils créent est auréolé d’une haute valeur artistique ». « Acteurs et réalisateurs considérés comme des génies sont soutenus par la profession, peu importe ce qu’ils font subir à leurs collègues », écrivent les comédiennes, dont Lena Endre (Les Meilleures Intentions, Millénium), Sofia Helin (The Bridge) et Ruth Vega Fernandez (Kyss Mig). « À cause de ce statut de stars, leurs agressions n’ont jamais de conséquences, déplorent-elles dans le quotidien. Mais nous savons qui vous êtes ».

Lire la dépêche complète de l’AFP sur le site du Figaro.



Photographie de Une – Lena Endre