La société de production de Luc Besson chercherait à céder la branche française de sa production dans la télévision. EuropaCorp pourrait prendre un peu plus l’accent américain. La société de Luc Besson, qui est à la recherche d’argent frais, étudierait une scission de son pôle production pour la télévision. 

[Écho de la presse]

Elle séparerait la production TV plus axée sur la France (Section Zéro, Arthur et les Minimoys, Les rivières pourpres, etc.) de celle pour les États-Unis, plus internationale (comprenant notamment la série Taken).

Lire l’article complet de Marina Alcaraz sur le site des Échos.