L’ensemble Jubileo, chorale d’une église de Ville d’Avray dans l’ouest parisien, a offert un opéra pour les migrants : Le Messie de Haendel. Il était accompagné de la voix puissante et grave de l’acteur Michael Lonsdale. Le tout sous les yeux et les oreilles d’un public ému et enthousiaste, peu habitué à ce genre de manifestations.

Lire le reportage consacré par Paris-Match à l’événement.

« La musique, c’est universel, c’est une main tendue vers l’autre, une façon de décloisonner nos sociétés. Après l’année particulièrement difficile que nous avons connue, entre la crise des migrants et le terrorisme à répétition, nous avons voulu faire de ce moment de Noël, un moment de grâce, une parenthèse de paix et de joie pour oublier les tensions. » (Laurence Bénézit, organisatrice de l’événement)

« Offrir aux réfugiés de la musique, c’est à dire du superflu, je pense en fait que c’est essentiel. Voici des gens qui sont réduits à lutter jour après jour pour remplir des besoin vitaux, presque animaux : manger, dormir, survivre. Partager de la culture, c’est montrer qu’ils restent humains, qu’une part d’eux-mêmes ne se réduit pas aux conditions qu’ils traversent pour l’instant. » (Christian Salomé, responsable de l’Ong Auberge des Migrants)