Sélectionner une page

Action cœur de ville : recréer dans le patrimoine, miser sur la dynamique des territoires

Action cœur de ville : recréer dans le patrimoine, miser sur la dynamique des territoires
Publicité

À l’initiative du ministère de la cohésion des territoires et des relations avec les collectivités territoriales et du ministère de la culture, le Commissariat général à l’égalité des territoires a organisé, le 19 mars, à la Cité de l’architecture et du patrimoine, à Paris, la deuxième rencontre nationale du programme “Action cœur de ville”. Son thème : innovations urbaines et territoires.

Compte-rendu 3/3

Recréer dans le patrimoine

Avec les exemples emblématiques de Colmar et Arles, Henry Masson, conservateur régional des monuments historiques, et Charlotte Hubert, architecte en chef des monuments historiques, modérateurs, ne pouvaient pas trouver meilleure illustration de la « vitalité du patrimoine », louée par Franck Riester en ouverture de la journée. « Un investissement sur le patrimoine n’est pas seulement économique mais également culturel. Il s’agit de répondre à la fierté de nos concitoyens. Les travaux sur le patrimoine font la différence, qu’il s’agisse de ceux intervenus au musée Unterlinden, qui ont permis un redéploiement complet des collections, ou des 230 mètres de cours d’eau mis à découvert. Il s’agit d’un capital qui reste sur place et fait fonctionner l’économie locale. Le budget culture de la ville, de l’ordre de 15 % avec 363 euros par habitant, est plus de deux fois supérieur à la moyenne nationale », se félicite Gilbert Meyer, maire de Colmar.

Inscription des monuments sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1981, existence d’un secteur sauvegardé, classement au titre de ville d’art et d’histoire… que peut-il bien encore manquer à Arles ? « Pour attirer du public, nous avons besoin d’animations autour des monuments et des musées. Je pense notamment au festival “Les Rues en musique” qui propose chaque année en été une programmation musicale gratuite dans les rues du centre-ville ou au festival “Drôles de Noël”, témoigne son maire Hervé Schiavetti. Qui plus est, nous faisons appel de longue date à des architectes pour créer des lieux de mise en valeur du patrimoine. À cet égard, la nouvelle École nationale supérieure de la photographie dessinée par Marc Barani sur le site des anciens ateliers de la SNCF s’inscrit, comme la Fondation privée LUMA, dans le paysage de renouveau culturel et urbanistique d’Arles. En 2018, la ville a accueilli 802 000 visiteurs dans ses monuments et musées. »

Dans la dynamique des territoires

Marie-Hélène Contal, directrice du développement culturel à la Cité de l’architecture et du patrimoine, revient avec ses interlocuteurs, Pierre Jarlier, maire de Saint-Flour, et Simon Teyssou, architecte, directeur de l’École nationale supérieure d’architecture de Clermont-Ferrand, sur certaines idées reçues.

Il n’y aurait pas de marché dans les cœurs urbains ? Simon Teyssou plaide pour la mise en place de « stratégies de soustraction positives qui ne sont pas des opérations de sauvetage et permettent au contraire de redonner une valeur au patrimoine existant ». Les contraintes réglementaires seraient trop lourdes ? Simon Teyssou indique qu’il serait « intéressant d’aller au-delà des logiques de protection ». Il existerait une carence d’approche transversale ? Pierre Jarlier signale « l’ouverture en 2010 à Saint-Flour d’un guichet unique sur des sujets différents ». Il existerait enfin une carence d’ingénierie de projet dans les territoires ? Simon Teyssou et Pierre Jarlier évoquent à deux voix le partenariat fructueux entre la ville de Saint-Flour et l’École nationale supérieure d’architecture de Clermont-Ferrand.

« Les villes sont les poumons démographiques et culturels des territoires sur lesquels elles sont implantées, conclut Julien Denormandie, ministre chargé de la ville et du logement. Dans le moment de gravité que traverse le pays, tous les acteurs ont une grande responsabilité. Le programme Action cœur de ville repose sur la conviction que la ville est le lieu des possibles ». « Le grand débat national a mis en évidence le besoin impérieux d’une très grande France de proximité. Les collectivités moyennes ont un rôle majeur dans le maillage territorial du pays », souligne à son tour Sébastien Lecornu, ministre chargé des collectivités territoriales.

Source : culturegouv



 

Publicité

Laisser un commentaire

Vidéos Avignon OFF 2019 : les compagnies parlent de leurs spectacles !

affiche le phèdre éternelle festival avignon off 2019affiche les travailleurs de la mer festival avignon off 2019Affiche UN CHAMP DE FOIRE festival avignon off 2019affiche faut-il tout dire dans un couple avignon off 2019affiche spectacle le crepuscule avec John Arnold et Philippe Girard festival off avignon 2019affiche spectacle marjorie falusi en folie festival d'avignon off 2019affiche spectacle kosh festival off avignon 2019affiche spectacle les échos ruraux festival off d'avignon 2019affiche spectacle building festival off d'avignon 2019affiche spectacle penetrator festival off d'avignon 2019affiche spectacle j'arriverai par l'ascenseur de 22h43 festival off avignon 2019affiche spectacle Fushigi festival off avignon 2019affiche spectacle en panne au festival off d'avignon 2019affiche spectacle un week-end sur deux au festival off d'avignon 2019

Soutenez le Mag’

100% indépendant, gratuit et sans abonnement ! Soutenez votre journal !

Restez informé !

Facebook