Select Page

Bosphore : « Screwdriver » de Bassam Jarbawi et « Halef » de Murat Düzgünoğlu vainqueurs dans le détroit

Bosphore : « Screwdriver » de Bassam Jarbawi et « Halef » de Murat Düzgünoğlu vainqueurs dans le détroit
Advertisement

Le festival du film de Bosphore vient de couronner Screwdriver (« Tournevis »), premier long-métrage du réalisateur palestinien Bassam Jarbawi, du prix du meilleur film international, tandis que Halef de Murat Düzgünoğlu remporte le prix du meilleur film national (turc).

Halef s’est également vu remettre deux autres prix, celui de meilleur acteur pour Muhammet Uzuner, et celui de meilleur scénario pour Murat Düzgünoğlu et Melik Saraçoğlu.

Synopsis de Screwdriver – Young Ziad est la star de l’équipe de basketball du camp de réfugiés Le Jalazon en Palestine. Quand son meilleur ami est tué par les forces israéliennes, Young Ziad et ses coéquipiers tentent d’assassiner un colon israélien. Ziad est capturé, emprisonné, puis relâché une quinzaine d’années plus tard.

Le jury était présidé par le vainqueur de l’an passé, le réalisateur iranien Parviz Shahbazi ; il comprenait l’actrice turque Belçim Bilgin, le producteur français Marc Baschet et le réalisateur canadien Iris Ng.



 

Advertisement

Laisser un commentaire

Suivez-nous

Restez informé !

Rencontre avec Anne-Christine Micheu autour des droits culturels

R.O.C & Folk

dessin coupe du monde footballdessin_roc_johnny_heritage