Cannes 2017 – Prix « Un Certain Regard » au film anti-corruption du réalisateur iranien Mohammad Rasoulof

Cannes 2017 – Prix « Un Certain Regard » au film anti-corruption du réalisateur iranien Mohammad Rasoulof
Publicité

Un Certain Regard 2017 a proposé dans sa compétition 18 films venus de 22 pays différents ; six d’entre eux étaient des premiers films. Le film d’ouverture était Barbara  de Mathieu Amalric. Le jury a couronné Lerd, du réalisateur iranien Mohammad Rasoulof, qui s’intéresse au sort d’un Iranien à la vie simple qui se bat contre la corruption d’une compagnie privée poussant les villageois à vendre leurs biens.

Présidé par Uma Thurman (actrice – États-Unis), le jury était composé :

  • du réalisateur égyptien Mohamed Diab
  • de l’acteur français Reda Kateb
  • du réalisateur belge Joachim Lafosse
  •  du Tchèque Karel Och, directeur artistique du festival international de Karlovy Vary

« Nous ressentons une immense gratitude d’avoir eu le privilège de servir, en tant que Jury, le Festival de Cannes lors de cette 70e édition historique. Nous sommes fiers de présenter un palmarès Un Certain Regard esthétiquement varié et brillant. » (Jury)

Newsletter

Sélectionner une ou plusieurs listes :
Publicité

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.