L’épidémie de coronavirus a provoqué l’annulation du salon Livre Paris, qui était prévu du 20 au 23 mars, infligeant un coup dur à un secteur de l’édition qui souffre économiquement.

« À la suite des décisions gouvernementales d’interdire des rassemblements de plus de 5.000 personnes en milieu confiné, nous avons pris avec regret la décision d’annuler l’édition 2020, a indiqué le président du salon et du Syndicat national de l’édition (SNE), Vincent Montaigne, dans un communiqué dimanche soir. Notre sens de la responsabilité nous oblige à ne prendre aucun risque avec la santé de toutes celles et ceux qui font le succès de Livre Paris : éditeurs, exposants, auteurs, intervenants, partenaires venant de plus de 50 pays, et bien sûr notre public familial de plus de 160 000 visiteurs chaque année. »

L’Inde à la trappe, l’Italie à l’horizon

Après l’Europe en 2019, le salon devait cette année mettre en valeur l’Inde. Il avait annoncé le nom de 14 écrivains indiens devant participer à des débats et conférences, lesquels rateront l’occasion de mieux faire connaître une littérature foisonnante mais encore peu traduite en français.

« Livre Paris vous donne rendez vous en 2021 avec de nouvelles promesses et de nouvelles découvertes autour du livre et de la lecture, a affirmé M. Montagne. C’est l’Italie qui a été choisi comme invité d’honneur pour l’édition de l’année prochaine, « le deuxième marché pour la traduction de livres français. »

avec AFP

.