Select Page

Des intermittents dans les locaux de la Drac de Toulouse

Des intermittents dans les locaux de la Drac de Toulouse
Advertisement

Le journal de Toulouse parle d’occupation… Soyons sérieux ! Une vingtaine d’intermittents sont effectivement rentrés dans le bâtiment toulousain de la Direction régionales des Affaires culturelles, hier, dans l’après-midi ; l’autre vingtaine a vite été bloquée par les CRS.

Et ? Une réunion improvisée a eu lieu avec le Directeur régional.

Et ? Il a sagement écouté, en poussant de petits cris d’étonnement.

Et ? Il a promis d’étudier les plaintes et d’en faire part, si elles sont fondées, à la ministre de la Culture Fleur Pellerin.

Et ? Les intermittents, gentils par nature, sont rentrés chez eux.

Et ? Non, rien… Nihil novum sub sole ! Maintenant que tout le monde s’est bien amusé, exprimé, égosillé, chacun peut rentrer chez soi, avec de belles et jolies promesses dans le cœur.

Et nos amis du ministère dormiront toujours aussi paisiblement, sûrs de leur bon droit.

Et nos amis intermittents continueront à être contrôlés, jusqu’à ce que précarité l’emporte.

 

Advertisement

Laisser un commentaire

Suivez-nous

Restez informé !

Rencontre avec Anne-Christine Micheu autour des droits culturels

R.O.C & Folk

dessin coupe du monde footballdessin_roc_johnny_heritage