Select Page

« Diamantino » : nanar de série Z

« Diamantino » : nanar de série Z
Advertisement

La bande-annonce de Diamantino, ne passe pas inaperçue qui promet un film volontiers décalé autour d’un Borat du football, aussi ridicule que drôle.

Diamantino Matamouros (Carloto Cotta) est une icône du football portugais. Grâce à lui, la « Seleçao » s’est qualifiée pour la finale de la coupe du monde. Mais lorsque Diamantino rate un penalty et éclate en sanglots devant les caméras du monde entier, c’en est fini de sa gloire. Son père, écrasé de chagrin, meurt sur le coup.

Dans sa déchéance, Diamantino n’a rien à attendre de ses deux sœurs jumelles qui détournent son argent dans des trafics louches. Mais peut-être le salut viendra-t-il de Aisha (Cleo Tavares), une séduisante policière qui se fait passer pour une fausse réfugiée pour l’approcher.

La bande-annonce de Diamantino ne passe pas inaperçue, qui promet un film volontiers décalé autour d’un « Borat » du football, aussi ridicule que drôle.

Hélas, le long-métrage n’est pas à la hauteur des espérances que la bande-annonce avait suscitées. Ce benêt candide, double à peine déguisé de Cristiano Ronaldo, ne fait pas rire ; ce Narcisse au grand cœur n’émeut pas. Sur un scénario digne d’une série Z, dans des décors aussi kitsch que pauvres, Diamantino brasse plusieurs thèmes : l’hyper-surveillance policière, la crise des réfugiés, le transsexualisme, la montée de l’extrême droite au Portugal… Mais il n’en traite vraiment aucun.

On ressort de la salle avec la désagréable impression de s’être fait duper. Et on ne comprend pas comment pareil nanar a pu obtenir le grand prix de la Semaine de la critique à Cannes.

Tony PARODI

 



Gabriel Abrantes et Daniel Schmidt, Diamantino, Brésil – France – Portugal, 2018, 92mn

  • Sortie : 28 novembre 2018
  • Genre : comédie
  • Classification : non renseigné
  • Avec Carloto Cotta, Cleo Tavares, Carla Maciel, Anabela Moreira, Filipe Vargas, Margarida Moreira, Vítor de Almeida, Joana Barrios
  • Image : Charles Ackley Anderson
  • Musique : Adriana Holtz, Ulysse Klotz
  • Production : Les Films du Bélier / Maria & Mayer
  • Distribution : UFO distribution

En savoir plus sur le film avec CCSF : Diamantino

Gabriel Abrantes et Daniel Schmidt, Diamantino, avec Anabela Moreira et Margarida Moreira



Découvrir toutes nos critiques de films



Advertisement

Laisser un commentaire

Suivez-nous

Restez informé !

Rencontre avec Anne-Christine Micheu autour des droits culturels

Nous soutenons …

affiche barcelone en scene à paris theatreaffiche Quand on sait