Il y a dix ans, l’industrie du disque (on disait ça, en 2007) était en pleine crise. La crise du disque. Il y a même un article Wikipédia sur le sujet. À cette époque, la France découvre, avec quelques années de retard, la chute massive des ventes de CD, consécutives au développement du piratage en ligne.

[Écho de la presse]

Au Midem (Marché international de l’édition musicale) 2007, les maisons de disques sont hébétées, assommées par une diminution de 50 % de leur chiffre d’affaires en quelques années. On le sait aujourd’hui, 2007 était le creux de la vague. Depuis, l’offre légale en streaming a permis aux majors de voir les profits repartir à la hausse.

Lire l’article de Benjamin Chapon sur le site de 20Minutes.