Select Page

Éducation artistique : à Cannes, un modèle qui peut faire école ?

Éducation artistique : à Cannes, un modèle qui peut faire école ?
Advertisement

Cent pour cent des élèves confrontés à une pratique artistique… À Cannes, cet ambitieux objectif est tenu en primaire, plus difficilement dans les collèges et lycées. Un investissement dans la culture qui fait de la ville un laboratoire unique en France.

[Écho de la presse]

Pas un chat dans les rues, pas un commerce, rien que le bourdonnement, en sourdine, de l’autoroute A8. Aux fenêtres des immeubles (tous identiques, des cubes de béton au crépi mal vieilli), du linge sèche. Trois canards pataugent sur les bords d’un ruisselet, auprès d’un caddie renversé. Difficile, dans un tel cadre, de « rêver grand », et même de rêver tout court. Aussi les gens n’y songent-ils pas. La Méditerranée, qui brille au soleil de décembre, dans la baie, en contrebas, se dérobe à la vue. Le ciel bleu a beau étinceler, le quartier de la Frayère, au nord de Cannes, n’a rien de glamour. La Croisette, ses immeubles de luxe et ses vitrines huppées appartiennent à un autre monde.

Soudain, un son, strident et lointain, retentit. Décalé, parce qu’il évoque l’exubérance et la gaieté d’une fanfare. C’est le son d’une trompette, échappé d’une fenêtre entrouverte de l’école élémentaire du quartier, La Frayère, classée REP (réseau d’éducation prioritaire). Trois élèves de CM1, Lou, Emi et Delinda, font des gammes. Depuis l’an dernier, elles suivent un cursus Cham ; ce dispositif national de « classes à horaires aménagés » qui, en partenariat avec les conservatoires, permet aux enfants l’apprentissage d’un instrument dans le cadre scolaire.

Lire l’article complet de Lorraine Rossignol sur le site de Télérama.



 

Advertisement

Laisser un commentaire

Suivez-nous

Restez informé !

Rencontre avec Anne-Christine Micheu autour des droits culturels

R.O.C & Folk

dessin coupe du monde football dessin_roc_johnny_heritage