Select Page

En Chine, le rap prié de rentrer dans sa niche

En Chine, le rap prié de rentrer dans sa niche
Advertisement

Le rap, confidentiel en Chine, s’est retrouvé sur le devant de la scène après le succès inattendu d’un télé-crochet musical. Mais une brusque campagne anti-hip-hop des autorités communistes entend désormais faire rentrer dans le rang les audacieux rappeurs.

[avec AFP]

La Chine n’a pas la culture urbaine et les ghettos noirs dans lesquels le hip-hop américain puise ses origines. Le rap local mise sur son tempo entraînant et sur des paroles ancrées dans les réalités locales, comme les inégalités liées à la croissance économique.

C’est dans ce contexte qu’a été lancée en 2017 l’émission de télé-crochet « Le rap de Chine ». Contre toute attente, ce programme diffusé sur internet est devenu l’un des plus regardés du pays. Les vainqueurs de l’émission ont fait les gros titres de la presse people et ont décroché des contrats avec des maisons de disque. Et le rap a quant à lui bénéficié d’une exposition jamais vue en Chine.

De la méfiance à l’interdiction

Mais le bref printemps du rap chinois est semble-t-il déjà terminé. Difficile de s’imposer dans un pays où le Parti communiste voit avec méfiance toute culture dont les valeurs morales sont si éloignées aux siennes.

Le mois dernier, PG One, co-vainqueur du télé-crochet, s’est retrouvé dans le collimateur des autorités. On lui reproche d’avoir glorifié sexe et drogue dans une chanson datant de 2015 et d’avoir eu une liaison supposée avec une actrice mariée.

Le couperet est ainsi tombé mi-janvier : une directive gouvernementale a interdit d’antenne les « artistes avec des tatouages, à la musique hip hop » de même que les musiciens « en conflit avec les valeurs essentielles et la morale du parti » communiste.

Conséquence : la saison 2 de « The Rap of China » est désormais en sursis. Et certains rappeurs se plaignent d’être zappés par les salles de concert et les parraineurs.



 

Advertisement

Laisser un commentaire

Suivez-nous

Restez informé !

Rencontre avec Anne-Christine Micheu autour des droits culturels

R.O.C & Folk

dessin coupe du monde footballdessin_roc_johnny_heritage