Universal Music a annoncé la signature d’un contrat de licence «sans précédent» avec le réseau social Facebook, valable dans le monde entier et pour plusieurs années. Contre une somme restée confidentielle, la maison de disques autorise les utilisateurs de Facebook et Instagram à mettre en ligne et à partager des vidéos contenant de la musique des artistes Universal. Cette autorisation est aussi valable pour le casque de réalité virtuelle Oculus Rift de Facebook.

[Écho de la presse]

« À l’avenir, nous proposerons de nouveaux outils musicaux sur les plateformes de Facebook, dont Messenger », grâce au vaste catalogue de la maison de disques, indique le communiqué des deux entreprises. De quoi ouvrir la voie à une plateforme musicale à part entière au sein de Facebook ?

Cet accord structurant, qui devrait en toute logique être répliqué avec d’autres acteurs de la musique, épargne au réseau social de développer des outils permettant de retirer automatiquement les vidéos qui ne respectent pas le droit d’auteur.

Lire l’article complet de Chloé Woitier sur le site du Figaro.