fbpx

Sélectionner une page

Festival international du film Cannes 1939… à Orléans en 2019 !

Festival international du film Cannes 1939… à Orléans en 2019 !
Publicité

Le festival de Cannes 1939 devait être le premier… Il fut annulé pour cause de guerre et reporté en 1946. Orléans a décidé de finir le travail… quatre-vingts ans plus tard : la quasi-totalité de la programmation de 1939 sera présentée en compétition, sous la présidence du cinéaste Amos Gitaï, enrichie d’avant-premières, séances spéciales, rencontres, lectures…

« Nous préparions pour septembre 1939 – hélas ! – le festival de Cannes, destiné à concurrencer la fameuse Biennale de Venise. Notre festival aurait fait de la France chaque année le centre mondial du cinéma…« , écrit Jean Zay dans Souvenirs et Solitude en, 1942

La première édition du Festival de Cannes devait en effet démarrer le 1er septembre 1939 dans le but de se démarquer politiquement du plus grand festival de cinéma de l’époque La Mostra de Venise. Tout était prêt : affiche, programmation et arrivée des premières délégations. Et puis la déclaration de guerre est intervenue. Générique de fin pour sept ans et ce n’est qu’en 1946 qu’aura lieu le 1er Festival international de Cannes que l’on connaît aujourd’hui avec ses stars et paillettes et sa célèbre palme d’or attribuée à l’un des films en compétition, après délibération du jury.

Amos Gitaï, Alex Lutz et Le Magicien d’Oz

Le scénario qui va être joué à Orléans du 12 au 17 novembre sera moins « people » mais aura le mérite de présenter en compétition la quasi-totalité de la programmation de 1939, enrichie d’avant-premières et séances spéciales ainsi que des « Leçons de cinéma » et autres rencontres, lectures et concours d’éloquence. C’est au Cercle Jean Zay que l’on doit cette initiative et au Comité Jean Zay Cannes 39 présidé par Antoine de Baecque de l’avoir concrétisée.

Le jury composé de dix personnalités de la culture et du cinéma, présidé par le cinéaste Amos Gitaï, décernera ses prix lors de la soirée de clôture, dont Alex Lutz, César du meilleur acteur en 2019, sera le maître de cérémonie.

L’un des films de la programmation américaine, Le Magicien d’Oz de Victor Flemming, a d’ailleurs fait son entrée dans le catalogue du dispositif national d’éducation à l’image « Collège au cinéma » et nombreux sont les collégiens de la région Centre-Val de Loire à l’avoir visionné et étudié en classe.

Site du festival : Cannes 1939 // Orléans 2019

.

Avec la DRAC Centre-Val-de-Loire



 

Publicité

Laisser un commentaire

Soutenez le Mag’

100% indépendant, gratuit et sans abonnement ! Soutenez votre journal !

Restez informé !

RSS Les blogs du Mag’