Le plus prestigieux des prix littéraires du monde francophone a été attribué à Jean-Paul Dubois. L’auteur de Tous les hommes n’habitent pas le monde de la même façon (L’Olivier) a été choisi au 2e tour par 6 voix contre 4 à Amélie Nothomb, autrice de Soif, a annoncé le secrétaire général du Goncourt, Didier Decoin.

Le Renaudot, décerné dans la foulée du Goncourt, a été attribué à Sylvain Tesson pour La panthère des neiges (Gallimard). Comme l’an dernier, le jury du Renaudot a récompensé un auteur qui ne figurait pas dans sa liste de finalistes.

« Tout arrive ! C’est adorable… », a déclaré Jean-Paul Dubois en arrivant chez Drouant, le restaurant où est décerné le Goncourt depuis 1914. « Je ne suis pas fait pour ce genre de choses, ce n’est pas mon univers. C’est assez irréel », a ajouté l’écrivain accompagné de son éditeur Olivier Cohen, avant d’ajouter : « J’éprouve un étrange bonheur, une joie bizarre. »

C’est la première fois de son histoire que l’éditeur (groupe Media Participations) remporte le Goncourt.

« Maintenant, ta vie est foutue », a lancé avec le sourire Didier Decoin à l’écrivain quand il a rejoint le salon Goncourt, la salle où se réunissent traditionnellement les dix jurés du Goncourt. Didier Decoin faisait allusion à la notoriété qui ne manquera pas de s’abattre sur le discret écrivain toulousain.

avec AFP

.