La réforme du droit d’auteur au sein de l’Union européenne est toujours d’actualité : plus que jamais, même. Le projet de directive sur le droit d’auteur remonte au 14 septembre 2016, et il est désormais discuté par les différentes parties. Les intéressés ne manquent pas de réagir aux discussions, et les bibliothécaires, les auteurs, les éditeurs et les traducteurs font tous part de leurs craintes, mais pas pour les mêmes raisons.

[Écho de la presse]

Le 29 septembre, le sommet numérique européen de Tallinn a permis d’affiner la stratégie de l’Union européenne en la matière, avec un focus particulier sur la cybersécurité. En attendant, les discussions se poursuivent autour du projet de directive présenté en septembre 2016 : dans le domaine du livre, bibliothécaires, auteurs, traducteurs et éditeurs font entendre leurs voix pour tenter d’influencer les décisions politiques.

Lire l’intégralité de la tribune libre publiée sur le site ActuaLitté.