Select Page

Laurent Dréano : « ARTCENA est une arme ! »

Laurent Dréano : « ARTCENA est une arme ! »
Advertisement

Hier, mardi 12 juillet, a été officiellement et solennellement lancé ARTCENA, fusion du Centre national du théâtre (CNT) et de HorsLesMurs, dans la cour du musée Jean Vilar, à Avignon. Cet événement fait suite à l’ouverture du Centre national des arts du cirque, de la rue et du théâtre, le 20 juin dernier, à Paris. Profession Spectacle y était et vous présente les différents enjeux de ce nouveau Centre du spectacle vivant.

ARTCENA, un outil politique

Laurent Dréano, conseiller chargé du spectacle vivant et de la création artistique au sein de l’équipe d’Audrey Azoulay, se fait l’écho du ministère : la culture doit lutter contre la barbarie. « Plus que jamais nous avons besoin d’artistes dans notre monde. ARTCENA est un outil, une arme pour leur permettre de développer toutes leurs capacités d’exister et de créer dans notre monde complexe. »

Cette fusion doit aussi permettre le soutien des disciplines plus jeunes, dans les politiques culturelles : le hors-les-murs a une vocation politique, l’investissement de l’espace public.

« Une maison pour tous » face aux mutations plurielles

Au vu des mutations de l’art du spectacle, Gwenola David, directrice du Centre, pense ARTCENA comme le « centre du XIXe siècle », capable de répondre aux enjeux d’aujourd’hui.

Le Centre se veut un lieu de rencontres, entre disciplines et entre artistes : « une vraie maison pour tous » ! Il vise aussi une répercussion institutionnelle des mutations esthétiques : décloisonnement des arts, écritures plurielles, technologies audiovisuelles…

Conseil et accompagnement, tant sur le plan juridique que sur ceux de la formation et de l’orientation, font aussi partie des missions que se donne le Centre. Pour Ludovic Lagarde, vice-président de l’association pour le théâtre, « ARTCENA doit pouvoir fournir des repères aux artistes, dans notre monde d’aujourd’hui. J’ai été directeur d’école, ajoute-t-il, j’en ai gardé le goût de la transmission ». Une permanence juridique est d’ailleurs assurée, pendant le festival d’Avignon, au cloître Saint-Louis.

Étendre le rayonnement français à l’international

Nouveauté : le Centre aura une « mission de service public » auprès du public, et non pas seulement auprès des professionnels. Elle sera notamment réalisée grâce à une plate-forme d’information pour une documentation fiable et accessible, face au flot incertain de la toile.

ARTCENA cherche enfin à multiplier les partenariats avec des associations professionnelles, en vue de mutualiser les ressources, expériences, et d’étendre le rayonnement de la création française à l’international.

D’autres événements sont à venir dans les prochains jours à Chalon-sur-Saône et, au cours de l’automne, à Auch.

Pauline ANGOT

ARTCENA - Lancement

Advertisement

Laisser un commentaire

Suivez-nous

Restez informé !

Rencontre avec Anne-Christine Micheu autour des droits culturels

R.O.C & Folk

dessin coupe du monde footballdessin_roc_johnny_heritage