Le lancement le 1er décembre d’e-cinéma.com montre que les films inédits à regarder chez soi s’installent à côté de la salle de cinéma classique.

.

[Écho de la presse]

E-cinéma ?

Il s’agit de proposer des films, qui ne sortent pas en salles, à regarder, chez soi, sur son ordi, sa tablette, sa télé connectée. On les loue (de 3 à 8 € en moyenne) ou les achète via Netflix, Free, SFR, MyTF1vidéo, Bouygues, Orange, iTunes, Pluzz Vad, GooglePlay… À ne pas confondre avec des services comme ceux de Canal + qui mettent à disposition des films qui ont été diffusés en salles. Ce n’est pas non plus la même chose que la télé de rattrapage ou replay.

Quels films ?

Il ne s’agit pas que de films de sang, d’horreur et de baston à l’image de ceux de moindre qualité, des séries Z pourrait-on dire, qui sortent directement en DVD. Le cinéma dit d’auteur ou de niche y arrive petit à petit. Dès 2014, Bienvenue à New York sur l’affaire DSK d’Abel Ferrara avec Gérard Depardieu avait été vendu à plus de 200 000 spectateurs français.

Lire l’article complet de Gilles Kerdreux sur le site de Ouest-France.