À la suite du discours prononcé par le président de la République, Emmanuel Macron, lundi 13 avril dernier, de plus en plus de festivals annoncent leur annulation. C’est le cas du festival pluridisciplinaire de Marseille, qui devait accueillir, au début de l’été, quelque vingt-artistes et compagnies dans seize lieux de la métropole provençale.

« Nous regrettons infiniment de ne pouvoir partager le programme que nous rêvions de vous présenter cet été, mais la priorité aujourd’hui est de sortir de cette crise sanitaire, écrit Jan Goossens, directeur du festival. Le Festival de Marseille comme l’ensemble du secteur artistique et culturel traverse une période difficile. Tous nos efforts sont aujourd’hui concentrés pour faire face ensemble à cette crise et l’équipe du Festival reste mobilisée pour en limiter l’impact auprès des équipes artistiques, techniques et administratives. »

La 25e édition du Festival de Marseille, qui prévoyait de réunir vingt-cinq artistes et compagnies en provenance du monde entier, dans seize lieux et avec le soutien de nombreux partenaires, était initialement prévue du 19 juin au 9 juillet. Au programme : danse, théâtre, concerts, installations, cinéma, fêtes… « La rencontre entre les artistes et notre public ne pourra avoir lieu cet été, nous continuons à maintenir le lien pour autant, assure Jan Goossens. Restons tournés vers l’avenir, un avenir où les artistes, les publics, les citoyens, auront plus que jamais besoin de beauté, d’imagination, de joie, et surtout besoin d’espaces partagés ! »

.

Suivre toute l’actualité sur les arts face au coronavirus.