Une décision qui ne signifie pas pour autant, selon les occupants, la fin de la mobilisation : une manifestation est d’ores et déjà prévue mercredi.

« Le collectif a voté la levée de l’occupation du Théâtre, mais reste déterminé à poursuivre la mobilisation, ailleurs, jusqu’à satisfaction des revendications qui sont les nôtres depuis le début du mouvement, et en particulier le retrait, pur, simple et définitif de la réforme de l’assurance chômage qui prendra effet au 1er juillet et le maintien des droits pour tous les chômeurs jusqu’à la reprise totale des activités au niveau de mars 2020 », expliquent les occupants du théâtre dans un communiqué, sans jamais préciser cependant les raisons qui motivent cette levée de l’occupation.

Ce sont près de soixante jours et soixante nuits qui ont été ainsi passés au théâtre de Mende par ces occupants, proches pour la plupart de la CGT-Spectacle. , les militants invitent à une manifestation ce mercredi 19 mai, jour de la réouverture des lieux artistiques, qui débutera devant le théâtre à 17h30.

« Ici, en Lozère, nous faisons le pari de poursuivre notre mobilisation en lui donnant une autre forme, dans d’autres lieux, et vous invitons à accompagner cet envol du mouvement vers des horizons plus larges. »

.