fbpx

Sélectionner une page

L’histoire secrète d’un disque vinyle

L’histoire secrète d’un disque vinyle
Publicité

À l’occasion du huitième Disquaire Day, qui se déroulera samedi dans toute la France, nous avons suivi la fabrication d’un disque vinyle dans la plus grande usine française, baptisée MPO.

[Écho de la presse]

C’est le Graal des passionnés de disques qui participeront samedi au Disquaire Day. La plus grande usine française de fabrication de vinyles, l’une des trois plus grandes au monde, est nichée dans la zone industrielle de Villaines-la-Juhel, petite commune de Mayenne à 300 km de Paris.

Au fronton de cette usine moderne, le sigle MPO, pour Moulage Plastique de l’Ouest. Cette entreprise familiale a été créée en 1957 par la famille De Proix. À l’âge d’or des 33 et 45 tours, dans les années 1970 et 1980, MPO possédait 61 presses et fabriquait jusqu’à 50 millions de disques par an.

En 2010, elle a touché le fond avec 3,7 millions de disques et a transféré ses équipes sur les CD et DVD, mais n’a jamais stoppé la fabrication du vinyle. Bien lui en a pris : MPO profite à plein de son regain. En 2017, l’entreprise a fabriqué 16 millions de disques. Visite et petits secrets par Alban Pingeot, le directeur de l’entreprise…

Lire l’article complet d’Eric Bureau sur le site du journal le Parisien.

 


 


Publicité

Laisser un commentaire

Soutenez le Mag’

100% indépendant, gratuit et sans abonnement ! Soutenez votre journal !

Restez informé !