Vincent Guillon et Emmanuel Vergès ont pris la direction de l’Observatoire des politiques culturelles (OPC), le 5 avril 2021.

Les deux hommes remplacent Jean-Pierre Saez, bien connu de nos lecteurs pour avoir été interviewé à plusieurs reprises et avoir partagé quelques-uns de ses éditoriaux dans Profession Spectacle.

« Ce duo arrive à un moment important pour les politiques culturelles, explique l’OPC dans un communiqué. D’abord en raison de la crise sanitaire qui a accéléré les effets de certaines transformations de fond des pratiques culturelles : leur digitalisation, bien sûr, mais aussi le fléchissement de la fréquentation de l’offre publique de culture parmi les générations les plus récentes. En cela, la sortie de crise ne saurait se réduire à la relance d’un héritage de politique culturelle dont il est nécessaire d’accompagner l’évolution. »

Politologue et spécialiste de la fabrique territoriale de l’action publique culturelle, Vincent Guillon était déjà, depuis 2015, directeur adjoint de l’OPC. Emmanuel Vergès est quant à lui ingénieur et docteur en information et communication.

Tous deux fondent leur projet de codirection sur « une observation partagée et réalisée en coopération avec l’État, les collectivités, les réseaux professionnels, les citoyens, les artistes, le monde universitaire…, où la production de connaissances s’accompagne d’expérimentations de terrains et dont le renouvellement des formes doit renforcer le rôle de passeur ou de traducteur joué par l’OPC ».

.



Crédits photographiques : OPC