L’Olympia a annoncé mercredi l’annulation de deux concerts de Bertrand Cantat prévus les 29 et 30 mai, par crainte de « troubles à l’ordre public », nouveau revers d’une tournée déjà marquée par plusieurs annulations et des protestations.

[avec AFP]

Quinze ans après la mort sous ses coups de l’actrice Marie Trintignant, Bertrand Cantat, qui a été condamné et a purgé sa peine, a vu la pression s’intensifier autour de sa tournée, en raison notamment de la pression constante de groupes féministes.

Leur action avait déjà conduit le chanteur à renoncer aux festivals d’été. Les premiers concerts de sa tournée en solo ont déchaîné les passions, certains manifestants estimant qu’il ne doit plus se produire en public en raison de sa condamnation pour avoir frappé à mort sa compagne.

Dans son communiqué officiel, la mythique salle de concert indique : « L’Olympia a pris la décision d’annuler les deux représentations que Bertrand Cantat devait donner à Paris les 29 et 30 mai prochains [en raison] des risques sérieux de trouble à l’ordre public qui empêcheront la tenue de ces deux concerts dans de bonnes conditions ».