Select Page

« L’Ombre d’Emily » : Anna Kendrick crève l’écran

« L’Ombre d’Emily » : Anna Kendrick crève l’écran
Advertisement

Stephanie Smothers (Anna Kendrick) est une jeune veuve qui, dans une petite ville du Connecticut, consacre toute son énergie à l’éducation de son fils et à l’animation de son “vlog”, un blog illustré de vidéos présentant à d’autres mères de famille ses meilleures recettes de cuisine.

Paul Feig, L'Ombre d'Emily, avec Anna Kendrick, Blake Lively (affiche)Elle tombe immédiatement sous l’emprise d’Emily Nelson (Blake Lively), une femme dont le style, l’emploi chez un grand couturier new yorkais et la maison ultra-moderne sont aux antipodes de la vie rangée de Stéphanie.

Mais Emily disparaît brutalement. Stephanie se lance à sa recherche.

Une femme disparaît… Le thème n’est pas nouveau. Alfred Hitchcock en avait même fait le titre de l’un de ses films d’avant-guerre. Récemment, David Fincher y consacra un film Gone Girl et le livre de Paula Hawkins, adapté à l’écran avec Emily Blunt et Rebecca Ferguson, La Fille du train, connut un immense succès.

La « disparition » dont il est question, on le sait par avance, appelle une « réapparition ». Il s’agit donc d’une histoire à tiroirs avec son lot de révélations et de rebondissements. Ce n’est hélas pas le point fort de cette Ombre d’Emily, les motifs de la disparition d’Emily et la façon dont elle réapparaîtra – dont on ne peut évidemment rien dire – étant particulièrement abracadabrantesques.

Mais l’intérêt du film est ailleurs, dans le duo formé par les deux actrices qui se partagent l’affiche. Blake Lively, d’une froide élégance, n’a jamais été aussi sexy ni aussi venimeuse.

Mais c’est surtout Anna Kendrick qui crève l’écran. On l’avait déjà remarqué en 2010 dans In the Air, un film de Jason Reitman avec George Clooney. Elle avait confirmé son potentiel comique dans The Hit Girls et ses suites (Pitch Perfect 2 et 3). Elle est épatante dans ce film entièrement tourné de son point de vue : mère de famille voulant bien faire, coincée dans la médiocrité de sa vie d’Américaine moyenne, dont l’ingénuité et les maladresses burlesques la rendent immédiatement attachantes…

Tony PARODI

 



Paul Feig, L’Ombre d’Emily, États-Unis, 2018, 118mn

  • Sortie : 26 septembre 2018
  • Genre : policier
  • Titre original : A Simple Favor
  • Classification : tous publics
  • Avec Anna Kendrick, Blake Lively, Sarah Baker, Jean Smart, Henry Golding, Kelly McCormack, Gia Sandhu
  • Scénario : Jessica Sharzer
  • Image : John Schwartzman
  • Musique : Theodore Shapiro
  • Distribution : Metropolitan Filmexport

En savoir plus sur le film avec CCSF : L’Ombre d’Emily

Paul Feig, L'Ombre d'Emily, avec Anna Kendrick



Découvrir toutes nos critiques de films



Advertisement

Laisser un commentaire

Suivez-nous

Restez informé !

Rencontre avec Anne-Christine Micheu autour des droits culturels

Nous soutenons …

affiche barcelone en scene à paris theatreaffiche Quand on sait