La ville d’Arras accueillera, du 6 au 8 juillet prochain, la 14e édition du Main Square Festival. Beaucoup de grands noms de la scène pop-rock seront présents, avec quelques détours inhabituels vers le slam, le rap et le reggae, de quoi réunir un public fidèle et peut-être plus hétéroclite que les années précédentes.

Désormais considéré comme un événement incontournable de la scène pop-rock actuelle, le Main Square Festival d’Arras a su se frayer un chemin exemplaire sur la liste des festivals estivaux nationaux. Du 6 au 8 juillet, la Citadelle d’Arras vibrera aux sons électro, groove, rock ou bien plus hip-hop de ceux du rap.

Arras, la Citadelle en scène

Jusqu’en 2010, le festival était accueilli sur la Grand-Place. Depuis la Citadelle d’Arras, construite par Vauban et inscrite au patrimoine mondial de l’Unesco, prête son magnifique espace à l’événement. Cela a permis un nombre record de spectateurs l’an dernier, aux alentours de 125 000 personnes. Si l’on compare avec les Vieilles Charrues, qui battait également son record de festivaliers en 2017, avec 280 000 personnes sur quatre jours pour sa 26e édition, le Main Square Festival n’atteint pas encore à la même fréquentation mais semble suivre la même progression.

Sa marque de fabrique réside sans doute dans sa programmation internationale de grande qualité, des artistes reconnus de longue date aux quelques artistes émergents, pour assurer trois jours de musique au rythme sans cesse renouvelé, avec des artistes désormais présents dans la conscience collective. Du groupe Justice à Girls in Hawaii, de Depeche Mode à Jamiroquai au plus récent groupe britannique Wolf Alice, toutes les générations sont représentées.

Une programmation fidèle et renouvelée

Si le Main Square Festival s’attache à garder une ligne musicale bien précise, il n’exclut pourtant pas les exceptions. Damian Marley, le fils de Bob, viendra incarner son patrimoine reggae aux accents rock, Orelsan livrera sa prose en slam et le célèbre groupe français IAM fera honneur au rap. Pour le reste, la ligne reste assez classique. Les places pour le deuxième jour du festival sont déjà complètement vendues, mais il reste des pass pour la durée totale (129€ pour 3 jours), en plus du premier et du dernier jour (54€ tarif normal et 100€ tarif VIP).

Les trois gagnants du tremplin du Main Square Festival ouvriront chacun chaque journée de concerts du côté de la Green Room. Il s’agit respectivement du duo arrageois Baasta!, du trio Okay Monday et de Double T. Deux scènes seront ainsi proposées, la Main Stage et la Green Room.

Louise ALMÉRAS



Programmation :

Jour 1, vendredi 6 juillet : The Breeders / Damian “Jr. Gong“ Marley / Gojira / Queens of the Stone Age / Nekfeu / Baasta! / PVRIS / Roméo Elvis / Pleymo / Jungle / Paul Kalbrenner

Jour 2, samedi 7 juillet : The Courteneers / Wolf Alice / BB Brunes / Liam Gallagher / Depeche Mode / Feder / Okay Monday / Black Foxxes /Kid Francescoli / Basement / Oscar & The Wolf / The Blaze / Boris Brejcha

Jour 3, dimanche 8 juillet : Youngr / Loïc Nottet / Nothing But Thieves / IAM / Jamiroquai / Orelsan / Double T / The Hunna / Tom Walker / Girls in Hawaii / Portugal. The Man / Justice