Sélectionner une page

Marc Voinchet succède à Jérôme Deschamps à la présidence de l’Aide au développement (CNC)

Marc Voinchet succède à Jérôme Deschamps à la présidence de l’Aide au développement (CNC)
Publicité

Frédérique Bredin, présidente du CNC, a nommé pour une durée d’une année renouvelable, les membres composant la commission d’aide au développement de projets de films de long métrage. C’est Marc Voinchet qui succède, à compter de septembre 2016, à Jérôme Deschamps, à la tête de cette instance créée en 1993 et réformée en 2004 avec la création du dispositif d’aide au programme. Il sera épaulé dans sa mission par quatre autres membres et deux suppléants.

  • Marie-Castille Mention-Schaar, réalisatrice et productrice.
  • Pierre Guyard, producteur – nouveau membre.
  • Serge Kaganski, journaliste.
  • Jean Rolin, écrivain.
  • Sylvie Ballul, programmatrice de festivals.
  • Muriel Meynard, productrice – nouveau membre.

Marc Voinchet, actuel directeur de France Musique, a produit et animé de 2009 à 2015 l’émission « Les matins de France Culture ». Il avait auparavant produit et animé plusieurs émissions culturelles au sein desquelles le cinéma occupait une place de choix. Il a par ailleurs été membre puis vice-président, il y a une dizaine d’années, de la commission d’aide sélective à la distribution de films inédits du CNC.

La commission d’aide au développement, créée en 1993, réformée en 2004 avec la création du dispositif d’aide au programme, a pour vocation d’accompagner les entreprises de production au cours de la phase particulièrement sensible où elles assument seules les risques de financement de l’écriture des projets de films de long métrage, en n’étant pas certaines encore que les films entrent en production.

En 2015, 2,26 millions d’euros ont été attribués par cette commission au bénéfice de 98 projets présentés par 83 entreprises différentes. Exemples récents de projets ayant bénéficié de ce dispositif :

  • Réparer les vivants de Katell Quillévéré (sélectionné à la Mostra 2016 – section Orizzonti),
  • Jeunesse de Julien Samani
  • Éternité de Tran Anh Hung
  • Maryland d’Alice Winocour,
  • Lolo de Julie Delpy,
  • Bang Gang (une histoire d’amour moderne) d’Eva Husson,
  • La loi de la jungle d’Antonin Peretjako,
  • D-Day Normandie 1944 de Pascal Vuong (film en I-Max),
  • Tout en haut du monde, le film d’animation de Rémi Chayé…
Publicité

Laisser un commentaire

A l’affiche

Soutenez le Mag’

100% indépendant, gratuit et sans abonnement ! Soutenez votre journal !

Restez informé !

Facebook