Ex libris, Braguino, Carré 35, Mémoires d’un condamné, Si on te donne un château, tu le prends ? et Espaces intercalaires illustrent en salle cette semaine la richesse d’un genre célébré à travers la France tout au long du mois de novembre.

[Écho de la presse]

C’est le mois du film documentaire, initiative annuelle apparue en 2000, et le genre, moins scolaire qu’on ne le croit encore, flambe de mille feux dans les salles. Outre les centaines de séances programmées dans l’Hexagone, on compte ce mercredi 1er novembre rien de moins que huit documentaires sur les dix-neuf nouveaux films que compte la semaine cinématographique. Cette proportion est assez rare pour être soulignée, spécialement en raison de l’intérêt et de la belle tenue de la plupart d’entre eux. Du cinéma direct à l’essai intime, de la tentation fictionnelle à l’essai anthropologique, toute la diversité et toute la vitalité du genre y sont représentées.

Lire l’article complet d’Isabelle Regnier, Jacques Mandelbaum et Mathieu Macheret sur le site du Monde.