Hier soir avait lieu, dans la salle Pleyel, la 30e cérémonie des Molières. Si Ariane Mnouchkine et Jean-Philippe Daguerre se sont vus doublement récompensés, c’est de nouveau Joël Pommerat qui emporte le nombre le plus important de récompenses, comme en 2006, notamment le meilleur metteur en scène d’un spectacle privé pour Cendrillon.

Molière du théâtre public : Une chambre en Inde d’Ariane Mnouchkine

Molière du théâtre privé : Adieu monsieur Haffman de Jean-Philippe Daguerre

Révélation féminine : Julie Cavanna dans Adieu monsieur Haffman

Révélation masculine : Rod Paradot dans Le fils

Molière de la comédie : Le gros diamant du prince Ludwig, mise en scène de Gwen Aduh

Molière de la comédienne d’un spectacle de théâtre public : Marina Hands dans Actrice

Molière du comédien d’un spectacle de théâtre public : Jacques Gamblin dans 1 heure 23’14 » et 7 centièmes

Molière de la comédienne d’un spectacle privé : Laure Calamy dans Le jeu de l’amour et du hasard

Molière du comédien d’un spectacle privé : Jean-Pierre Darroussin dans Art

Molière de l’auteur francophone vivant : Jean-Philippe Daguerre, pour Adieu Monsieur Haffman

Molière du metteur en scène d’un spectacle de théâtre public : Ariane Mnouchkine pour Une chambre en Inde

Molière du metteur en scène d’un spectacle de théâtre privé : Joël Pommerat pour Cendrillon

Molière de la création visuelle : Cendrillon de Joël Pommerat

Molières du spectacle musical : Histoire du soldat, mise en scène de Stéphan Druet

Molière du jeune public : Le Petit Chaperon rouge, de Joël Pommerat

Molière de l’humour : Blanche Gardin dans Je parle toute seule

Molière « Seul en scène » : Vous n’aurez pas ma haine, mise en scène de Benjamin Guillard



Crédits photographiques : Pierre Monastier