Select Page

Palme d’or d’honneur – Alain Delon, en larmes, fait ses adieux à Cannes

Palme d’or d’honneur – Alain Delon, en larmes, fait ses adieux à Cannes
Advertisement

« Ce soir c’est un peu un hommage posthume, mais de mon vivant. Je vais partir, mais je ne partirai pas sans vous remercier. » C’est en ces termes que, en larmes, le monstre sacré du cinéma Alain Delon a reçu dimanche une Palme d’or d’honneur au festival de Cannes pour l’ensemble de sa carrière, remerciant le public à qui il a voulu dire au revoir.

« Il y a longtemps que je n’ai pas autant chialé », a avoué l’acteur de 83 ans, le visage rougi, en recevant cette récompense des mains de sa fille Anouchka, sous un tonnerre d’applaudissements.

Dans une salle comble, en présence notamment du ministre de Culture Franck Riester, du président du Festival Pierre Lescure et de son délégué général Thierry Frémaux, le public avait été invité à porter un badge avec le mot « star », rappelant celui que l’acteur avait porté au Festival en 2007.

« Si je suis une star, et c’est pour ça que je veux vous remercier, c’est au public que je le dois et à personne d’autre », a-t-il ajouté, soulignant qu’il pensait aussi à deux des femmes de sa vie, les actrices Mireille Darc et Romy Schneider.

Auparavant, l’icône du cinéma français des années 60 et 70 avait foulé le tapis rouge de Cannes au son notamment de la musique du Clan des Siciliens d’Henri Verneuil. Portant au revers de sa veste un badge représentant la couverture du magazine Paris Match de la naissance de sa fille, il avait longuement salué la foule et signé quelques autographes.

avec AFP



 

Advertisement

Laisser un commentaire

Soutenez le Mag’

100% indépendant, gratuit et sans abonnement ! Soutenez votre journal !

Restez informé !

Facebook