Philippe Nicolas, qui a notamment occupé les postes de conseiller de Dominique Strauss-Kahn, de directeur du Centre national de la chanson, des variétés et du jazz, et de cogérant de Libération SARL, a été nommé inspecteur général des affaires culturelles.

Né en août 1967, diplômé de l’École supérieure des sciences économiques et sociales (ESSEC), licencié en droit, ancien élève de l’Institut d’études politiques de Paris, Philippe Nicolas fut affecté à la direction du budget, au ministère de l’Économie et des Finances en 1993, à sa sortie de l’ENA (promotion Léon-Gambetta), avant de devenir attaché financier à la Mission permanente de la France auprès de l’Organisation des nations unies à New York (1997-1998).

Conseiller technique, chargé de la synthèse budgétaire, des budgets annexes et comptes spéciaux du Trésor, des charges communes et des jeux aux cabinets de Dominique Strauss-Kahn au ministère de l’Économie, des Finances et de l’Industrie, et de Christian Sautter au secrétariat d’État au Budget (1998-1999), il occupa ensuite les mêmes fonctions au cabinet de M. Sautter au ministère de l’Économie, des Finances et de l’Industrie (1999-2000), puis au cabinet de Florence Parly au secrétariat d’État au Budget (2000).

Responsable des opérations financières de France Télévisions (2001-2002), puis directeur financier adjoint, chargé des opérations financières et du programme de synergies (2002-2004), il devint en juillet 2004 directeur financier de France Télévisions. Directeur financier d’Euro Média Group, membre du comité exécutif, d’août 2008 à juillet 2011, il fut cogérant de Libération SARL, éditrice du quotidien Libération, directeur général et membre du directoire de la SA Investissements Presse (holding du groupe Libération), de juillet 2011 à février 2014, et cogérant de Libérations Médias (2011-2014). Il fut par ailleurs administrateur de la Coopérative de distribution des quotidiens, membre du bureau du Syndicat de la presse quotidienne nationale (SPQN), délégué aux relations européennes et internationales de 2011 à 2014, ainsi qu’administrateur (collège Quotidiens IPG) de l’Association de la presse d’information politique et générale (2012-2014).

D’août 2014 à octobre 2019, Philippe Nicolas fut directeur du Centre national de la chanson, des variétés et du jazz (CNV), dorénavant intégré au Centre national de la musique (CNM) . Il est vice-président du comité d’orientation du Fonds stratégique pour le développement de la presse depuis novembre 2016.

.