Site Internet spécialisé dans la musique classique, Bachtrack publie chaque année des chiffres qui révèlent quelques tendances lourdes de la vie musicale internationale. Ainsi apprend-on sans surprise que Valery Gergiev est le chef le plus actif de la planète, avec 143 concerts pour l’année 2016: le tsar boulimique dirige près d’un soir sur deux…

[Écho de la presse]

Mais les statistiques les plus éloquentes sont celles qui concernent les compositeurs et répertoires les plus joués. Premier constat, de taille : pour la première année Wolfgang Amadeus Mozart est détrôné par Ludwig van Beethoven, avec 3 341 mentions, la 5e Symphonie étant l’œuvre la plus jouée au monde, suivie de la 7e… Six œuvres du grand sourd figurent au sein du Top 10.

Lire la suite : Le Figaro (article réservé aux abonnés)