Le 24 avril 2020, le Premier ministre a confié à la députée Céline Calvez une mission sur la place des femmes dans les médias durant la période de crise sanitaire, auprès de Franck Riester, ministre de la Culture et de Marlène Schiappa, secrétaire d’État auprès du Premier ministre.

Communiqué

C’est dans cette perspective que, conformément à sa lettre de mission, la députée Céline Calvez a remis aujourd’hui son rapport d’étape. Ce rapport d’étape procède pour la première fois à un état des lieux de la situation dans l’ensemble des médias, de l’audiovisuel comme de la presse écrite. La députée formule 21 préconisations qui concernent notamment l’enrichissement des indicateurs de la représentativité aux médias audiovisuels et à la presse écrite, la valorisation des bonnes pratiques ou le renforcement de dispositifs d’éducation et de formation. Ces préconisations ont vocation à constituer une base de travail et susciter la discussion avec l’ensemble des parties prenantes, dans la perspective du rapport final qui doit être remis à la fin du mois d’août.

« Dès le début du confinement, j’ai alerté sur la place des femmes dans les médias en période de crise : l’égalité femmes hommes ne doit pas être la variable d’ajustement de la crise. Exclure les femmes des représentations et de la réflexion est injustifiable : ce rapport permettra aux médias, qui s’engagent de plus en plus, de progresser sur cette question centrale, grande cause du quinquennat du président de la République ! », a déclaré Marlène Schiappa.

Cette réunion a également été l’occasion pour Carole Bienaimé-Besse, membre du CSA, ainsi que pour les équipes de l’INA, de présenter les résultats des travaux complémentaires qu’ils ont mené ces derniers mois pour mesurer avec précision la place des femmes à la télévision et à la radio durant la crise sanitaire.

Grande cause du quinquennat, l’égalité entre les femmes et les hommes doit rester une priorité en temps de crise.

« Pour faire bouger les lignes et lutter contre les inégalités de représentation, il faut commencer par les objectiver. C’est la première étape pour pouvoir les dénoncer, et c’est au cœur de mon action comme ministre de la Culture. Je me réjouis que l’ensemble des travaux remis aujourd’hui puissent permettre de fonder des engagements renouvelés de l’ensemble des médias sur l’égalité entre les femmes et les hommes. » a affirmé Franck Riester.

Source : ministère de la Culture