Pour accompagner une série ou fiction, le réalisateur se doit d’obtenir toutes les autorisations nécessaires au préalable, aussi bien auprès de l’éditeur que du créateur de la musique (sauf titres libres de droit). Explications avec Pascal Mayer, superviseur musical, qui a notamment œuvré sur la série Mafiosa de Canal +.

Existe-t-il des règles spécifiques pour l’utilisation d’une musique dans une fiction ou une série ?

La règle est la même qu’au cinéma. La dimension artistique et l’approche du travail sont identiques. La seule différence est en termes d’achat de droits : nous pouvons nous contenter des droits pour tous les médias hors cinéma lorsqu’on fait de la télévision. S’il s’agit d’une réalisation pour le cinéma, il faut tout acheter, y compris ceux pour le petit écran car tous ces films ont vocation à passer à la télévision. D’un point de vue technique, le superviseur musical [chargé de la musique d’une réalisation, NDLR] doit être garant que le film a obtenu la meilleure musique possible pour le projet et que ce soit juridiquement irréprochable au niveau des contrats.

Lire la suite de l’article sur le site du CNC.