Select Page

« Remorques » reforme le couple Gabin-Morgan

« Remorques » reforme le couple Gabin-Morgan
Advertisement

Le capitaine André Laurent (Jean Gabin) commande Le Cyclone, un remorqueur basé à Brest qui secourt les navires en perdition en haute mer. Sa femme Yvonne (Madeleine Renaud) lui cache la grave maladie qui la ronge. À l’occasion d’une opération de sauvetage, le capitaine Laurent rencontre Catherine (Michèle Morgan) et en tombe éperdument amoureux au point de délaisser et sa femme et son équipage.

★★☆☆

Du beau monde à la manœuvre

Affiche de "Remorques", de Jean Grémillon, avec Jean Gabin, Michèle Morgan et Madeleine RenaudRemorques est un grand classique du cinéma français.

L’entrée en guerre de la France, en septembre 1939, ainsi que la mobilisation de Jean Gabin – qui obtiendra une permission spéciale pour achever ce film – et de Jean Grémillon avaient retardé de deux ans le tournage : réalisation de Jean Grémillon, dialogues de Jacques Prévert (qui avait déjà signé pour Gabin ceux de Quai des Brumes et de Le Jour se lève), scénario de André Cayatte inspiré d’un livre de Roger Vercel – qui avait décroché le Goncourt quelques années plus tôt pour Capitaine Conan.

Et Jean Gabin / Michèle Morgan, le couple le plus photogénique de l’époque qui répète à l’identique la scène mythique de Quai des brumes : « T’as de beaux yeux tu sais / Embrassez moi ».

On a tous vu, sans l’identifier toujours, leur photo sur la plage du Vougot à Guissény, les cheveux battus par les vents.

Veine naturaliste aux artifices désuets

Remorques s’inscrit volontiers dans une veine naturaliste – comme le cinéma de Renoir qui filmait la vie du rail dans La Bête humaine. Ici, c’est la vie ô combien héroïque des sauveteurs en mer que Jean Grémillon entend dépeindre, une activité qui perdure jusqu’à nos jours dans le port de Brest avec le remorqueur Abeille Bourbon.

Mais les moyens de l’époque – qui reconstituent une tempête aux studios de Billancourt avec des maquettes dérisoires noyées dans un seau d’eau – prêtent aujourd’hui à sourire, à supposer qu’elles aient semblé crédibles aux spectateurs de l’époque.

Remorques a donc vieilli. Mais il a bien vieilli. Ses artifices désuets, ses personnages mélodramatiques portent la marque d’une époque révolue. Remorques enchantera les cinéphiles qui aiment les films de cette époque. Pas sûr en revanche qu’il enthousiasme les autres.



Jean Grémillon, Remorques, France, 1941, 82mn (noir et blanc)

  • Sortie française : 27 novembre 1941 (ressortie : 21 février 2018)
  • Genre : drame
  • Classification : tous publics
  • Avec Michèle Morgan, Jean Gabin, Madeleine Renaud, Fernand Ledoux, Charles Blavette, Jean Marchat, Nane Germon, Jean Dasté, René Bergeron.
  • Scénario : Charles Spaak, André Cayatte, Jacques Prévert, d’après le roman Remorques de Roger Vercel
  • Distribution : Tamasa Distribution

En savoir plus avec notre partenaire CCSF : Remorques

"Remorques", de Jean Grémillon, avec Jean Gabin, Michèle Morgan et Madeleine Renaud



Découvrir toutes nos critiques de films



 

Advertisement

Laisser un commentaire

Suivez-nous

Restez informé !

Rencontre avec Anne-Christine Micheu autour des droits culturels

R.O.C & Folk

dessin coupe du monde footballdessin_roc_johnny_heritage