fbpx

Sélectionner une page

RIP. Alicia Alonso, légende du ballet cubain, est morte à 98 ans

RIP. Alicia Alonso, légende du ballet cubain, est morte à 98 ans
Publicité

La danseuse et chorégraphe cubaine Alicia Alonso, légende du ballet, est décédée jeudi à 98 ans, a annoncé le Ballet national de Cuba. Elle fut la seule Latino-américaine de l’Histoire à avoir été « prima ballerina assoluta », un titre symbolique accordé aux ballerines les plus exceptionnelles de leur génération.

Devenue quasiment aveugle à l’âge de 20 ans après un double décollement de rétine, Alicia Alonso, qui ne distinguait que les ombres, a dansé presque toute sa vie en s’orientant grâce à des repères lumineux disposés sur la scène, selon son second mari, le directeur du Musée national de la Danse Pedro Simon.

Elle n’avait rangé ses chaussons qu’en 1995, à l’âge de 74 ans. Elle était alors devenue une chorégraphe exigeante, toujours svelte et élégante avec son rouge à lèvres rose et ses longs ongles vernis, qui faisait répéter sans relâche chaque mouvement jusqu’à atteindre la perfection même si elle ne pouvait rien voir.

Pendant un demi-siècle, elle interprétera le rôle principal de Giselle, avec laquelle l’associera à jamais l’histoire de la danse. « Si Alicia Alonso est née, c’est pour que Giselle ne meure jamais », ont l’habitude de dire ses compatriotes.

Samedi, un hommage populaire lui sera rendu dans le Grand Théâtre de La Havane, rebaptisé depuis 2015 Théâtre Alicia Alonso, a annoncé le ministère de la Culture cubain.

avec AFP

.



Crédits photographiques : crédits Diario de Madrid (source : Wikipédia)



 

Publicité

Laisser un commentaire

Soutenez le Mag’

100% indépendant, gratuit et sans abonnement ! Soutenez votre journal !

Restez informé !

RSS Les blogs du Mag’