Le musicien australien George Young, qui fut le « mentor » du groupe AC/DC emmené par ses frères Angus et Malcolm, est décédé à 70 ans, a annoncé lundi la légendaire formation de hard rock. Né à Glasgow, George Young émigra dans sa jeunesse en famille en Australie et accéda à la célébrité dans les années 1960 en tant que guitariste du groupe de Sydney The Easybeats pour lequel il co-écrit « Friday on my mind », alors un tube international.

[AFP]

Toujours avec son comparse Harry Vanda, il signe ensuite pour John Paul Young « Love is in the Air », également un hit planétaire. Mais il restera surtout connu pour son rôle de l’ombre dans l’émergence d’AC/DC, produisant de nombreux albums de ce groupe mythique, parmi lesquels High Voltage, Dirty Deeds Done Dirt Cheap ou Let There Be Rock« .

« C’est dans la douleur que nous annonçons le décès de notre frère bien-aimé et mentor George Young, a annoncé le groupe dans un communiqué. Sans son aide et ses conseils, il n’y aurait pas eu d’AC/DC […] En tant que musicien, compositeur, producteur, conseiller et bien, bien plus, on ne pouvait imaginer un homme plus impliqué et professionnel. »