Sélectionner une page

RIP. Jean-Luc Félix, marionnettiste en chef de Charleville-Mézières

RIP. Jean-Luc Félix, marionnettiste en chef de Charleville-Mézières
Publicité

Jean-Luc Félix, le président de l’association organisatrice du festival des théâtres de marionnettes de Charleville-Mézières, est décédé dans la nuit de samedi à dimanche. Sa mort a été annoncée par l’association les Petits comédiens de chiffon.

Jean-Luc Félix a grandi dans le milieu puisque c’est son père, le comédien Jacques Félix, qui a fondé le festival, faisant de la défense des arts de la marionnette sa passion et sa vocation.

Jean-Luc Félix a quant à lui enseigné à l’École nationale supérieure des arts de la marionnette de 1990 à 2014, tout en reprenant la présidence de l’association des petits comédiens de chiffons, après la mort de son père en 2006. Jean-Luc Félix transforme le festival en un rendez-vous biennal, travaillant à sa renommée internationale et à la professionnalisation du milieu.

Le ministre de la culture, Franck Riester, lui a rendu hommage : « Son sens artistique et la qualité de son enseignement ont assurément contribué à la reconnaissance et au développement des arts de la marionnette, dont la grande famille pleure aujourd’hui l’un de ses plus ardents défenseurs. »



 

Publicité

Laisser un commentaire

Soutenez le Mag’

100% indépendant, gratuit et sans abonnement ! Soutenez votre journal !

Restez informé !

Facebook

A découvrir