Véritable pionnier du reggae, connu pour avoir été le producteur de Bob Marley, de Junior Murvin, des Beastie Boys ou encore de The Clash, Lee Scratch Perry est mort à l’hôpital de Lucea (Jamaïque), le dimanche 29 août dernier à l’âge de 85 ans.

Né au Nord-Ouest de la Jamaïque en 1936, Lee « Scratch » Perry – de son vrai nom Rainford Hugh Perry – a profondément marqué le reggae de son empreinte, notamment grâce à ses mixages en temps réel, plus connus sous le nom de dub, contribuant ainsi à la célébrité mondiale de Bob Marley.

Iconoclaste en son pays, il est contraint de vivre en Angleterre, puis en Suisse, pour s’exprimer artistiquement. Selon Keith Richards, il est « le Salvador Dalí de la musique. Il est un mystère. Le monde est son instrument. Tu as simplement à écouter. »

« Je suis un alien d’un autre monde, disait d’ailleurs Lee « Scratch » Perry de lui-même. Je vis dans l’espace – Je suis seulement un visiteur ici. » Profondément croyant, il considérait Dieu comme « le professeur, le grand prêtre, l’entraîneur, dont nous venons tous. »

Jusqu’au 28 novembre prochain, la plate-forme Arte propose un documentaire spécial, en hommage à Lee « Scratch » Perry, réalisé par l’Allemand Volker Schaner : Lee Scratch Perry’s vision of paradise (2014).

.



Photographie à la Une : Lee « Scratch » Perry en 2005
Crédits photographiques : Donostia Kultura
Source : Wikipedia (licence CC BY-SA 2.0)