RIP. Tania Sourseva, actrice et co-fondatrice du théâtre Toursky (1930-2017)

RIP. Tania Sourseva, actrice et co-fondatrice du théâtre Toursky (1930-2017)
Publicité

Si le grand public ignore en grande majorité qui est Tania Sourseva, certains se rappelleront peut-être ses rôles dans Une mort comme la mienne (1974), Journal d’une maison de correction (1980)  et Le grand frère (1982). Dans les années 70, elle fonde avec son mari Richard Martin le théâtre Toursky, dans le 3e arrondissement de Marseille.

Côté théâtre : la petite histoire du théâtre Toursky

Le 30 octobre 1970,  une poignée d’artistes écrivit le nom du poète Axel Toursky sur le fronton d’une salle de quartier, à Saint-Mauront, rêvant de poursuivre les belles aventures du Théâtre Quotidien de Marseille et d’Antoine Bourseiller.  La Compagnie Richard Martin était née.

En 1971, Richard Martin et Tania Sourseva fondent le Théâtre Toursky sur ce qui n’était qu’un hangar.

C’était, disait-on en ce temps, une grande folie que de rêver installer dans un quartier populaire et blessé une action théâtrale décentralisée. En 1974, l’orientation artistique et citoyenne de Richard Martin débouche sur une création pionnière. Il équipe un autobus, le Théâtrobus, et égrène ses spectacles dans les cités. Amener sa troupe aux pieds des tours était une façon originale d’inscrire le théâtre dans les quartiers.

Pendant quarante ans, convaincu qu’un théâtre replié sur ses valeurs et son histoire est condamné à l’épuisement, Richard Martin et Tania Sourseva n’ont cessé de se battre pour présenter à tous les publics les courants majeurs de la création artistique contemporaine française et internationale.

Côté cinéma : Filmographie complète de Tania Sourseva.

« Également actrice à l’écran dans plusieurs productions cinématographiques, sa maîtrise du jeu théâtral avait attiré le regard des critiques régionaux lors de la reprise en 96 au Toursky de L’Opéra des rats de Ferré, mis en scène par Richard Martin, créé avec le Leda Atomica Musique. Elle n’a par ailleurs jamais cessé de jouer. » (Diane Vandermolina)

Une veillée funèbre pour rendre hommage à Tania aura lieu ce soir, 18 janvier, à partir de 20h, au Théâtre Toursky. Une cérémonie religieuse se déroulera samedi 21 janvier à 14 heures au crématorium du cimetière Saint-Pierre.

Newsletter

Sélectionner une ou plusieurs listes :
Publicité

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.