fbpx

SIDÉRATION, le premier festival artistique et culturel consacré aux imaginaires spatiaux

SIDÉRATION, le premier festival artistique et culturel consacré aux imaginaires spatiaux
Publicité

SIDÉRATION, le premier et unique festival artistique et culturel européen consacré aux imaginaires spatiaux, devait avoir lieu du 20 au 22 mars au siège du CNES à Paris. Mais l’épidémie du Coronavirus change la donne. « Compte-tenu du contexte sanitaire actuel, l’édition 2020 de Sidération […] est annulée » a finalement fait savoir l’organisation du festival, ce lundi 2 mars 2020.

Communiqué publié le 17 février 2020 – Mise à jour : 2 mars 2020

Le festival rassemblera une trentaine d’intervenants : des auteurs, acteurs ou musiciens côtoieront des chercheurs en sciences humaines et en sciences exactes.

Gérard Azoulay, son directeur artistique, précise que « à travers le thème du Grand Jeu, l’ambition de cette édition est de proposer au public de partager une expérience radicale de l’aventure spatiale ». Dans le cadre de la Semaine de la langue française et de la francophonie, le festival SIDÉRATION convoquera du 20 au 22 mars au siège du CNES à Paris, archives photographiques et graphiques, créations contemporaines, discours savants et fictionnels et spectacle vivant.

SIDÉRATION 2020 : LE GRAND JEU

Au cœur du Grand Jeu de la réactivation des archives, des photographies issues de fonds privés et publics réunies pour la première fois retraceront le destin de figures connues ou méconnues de l’épopée spatiale. Des plans de véhicules spatiaux français et européens (Eole, Véronique, Diamant, Ariane) qui ont marqué l’histoire dialogueront avec des œuvres plastiques contemporaines réalisées par des artistes issus de pays extra-occidentaux (Joseph Obanubi, Monsengo Shula, Jorge Luis Miranda Carracedo, Emo de Medeiros, Poircuitte). En contrepoint, un programme de films d’artistes performatifs et expérimentaux (Johan Decaix, Odon et Hoareau, Eduardo Kac, Erwin Wurm, Thierry Lagalla, etc.) exprimera l’expérience singulière de l’Espace qu’en a fait chacun d’eux.

Durant ces trois jours, les attractions proposeront au public un regard décalé sur les œuvres et les archives présentées dans l’exposition.

Ainsi, les festivaliers seront informés de l’actualité spatiale par des « revues de presse » préparées par le violoncelliste Didier Petit, le vibraphoniste Alex Grillo et l’accordéoniste Lucie Taffin. Des enquêtes spatiales seront menées face au public en s’appuyant sur des archives audiovisuelles : l’artiste Isabelle Prim se lancera sur les traces d’un personnage mystérieux ayant joué un rôle déterminant dans la mise au point des ballons stratosphériques, tandis que l’exobiologiste Michel Viso examinera les différentes tentatives de ramener des échantillons martiens sur Terre.

À l’occasion du dispositif « Dis-moi dix mots », David Christoffel (poète), Jakuta Alikavazovic (autrice), Corinne Frimas (chanteuse) et Loïc Pantaly (plasticien), reconsidéreront au prisme de l’univers spatial les mots suivants : aquarelle, à vau-l’eau, engloutir, fluide, mangrove, oasis, ondée, plouf, ruisseler, spitant.

Les artistes et les auteurs ayant effectué un vol en impesanteur à bord de l’Airbus Zero-G confronteront leurs expériences de cette résidence unique au monde. Pour ces duels scéniques sont annoncés : la chorégraphe Kitsou Dubois, les auteurs et metteurs en scène Frédéric Ferrer, Pierre Meunier et Jean Lambert-wild, les chercheurs Hélène Crombet et Arnaud Saint-Martin, l’écrivain et réalisateur Vincent Ravalec et la danseuse Jeanne Morel.

Des textes de création autour du Grand Jeu publiés dans la revue de littérature et de Création Espace(s) 19 seront mis en voix par les comédiennes Clémentine Bernard et Charlotte Marquardt.

Par ailleurs, des experts prononceront des « Grandes leçons » sur leur expérience du cosmos : Jean-François Clervoy, sur sa pratique de l’Espace, Charles Stépanoff, sur le chamanisme, Anthony Boccaletti, sur la recherche des exoplanètes, Isabelle Sourbès-Verger, sur la question du New Space, Gaël Charbau, sur l’art contemporain et Dominique Malaquais, sur l’art africain.

Tout au long du festival, les visiteurs pourront être en liaison vidéo, en direct, avec Emma la clown durant son tumultueux voyage dans l’Espace. Enfin, Dramane Dembélé, musicien burkinabé, Huong Thanh, chanteuse vietnamienne, ou bien encore Michel Raji, danseur soufi, permettront d’expérimenter et parfois de frôler le vertige de l’Espace sans même quitter la Terre.

INFORMATIONS PRATIQUES
Festival SIDÉRATION
Les 20, 21 et 22 mars 2020
CNES – 2, place Maurice Quentin 75001 Paris

Jours et horaires
Vendredi 20 mars : 19h00-22h00
Samedi 21 mars : 11h00-22h00
Dimanche 22 mars : 11h00-18h00

Renseignements, réservations et programme : CNES

.



 

Publicité

Laisser un commentaire

Liens pratiques

NOUVEAUTÉ

lancement_le_cahier_pro_profession_spectacle_mag-dossier_juridique_social_pour_employeurs_spectacle

Soutenez le Mag’

100% indépendant, gratuit et sans abonnement ! Soutenez votre journal !

Newsletters

Les dessins de Caly

Caly Coronavirus Emmanuel Macron Nous sommes en guerre confinementCaly - Dessin année 2020dessin de Caly Franck Riester ministre tension avec les artistesBande Dessinée auteur festival Angoulême dessin CalyCaly - Joyeux Noël