Taxe votée sur les plateformes vidéo : « une mesure juste et nécessaire » selon l’UPC

Taxe votée sur les plateformes vidéo : « une mesure juste et nécessaire » selon l’UPC
Publicité

[Communiqué] L’Union des producteurs de cinéma (UPC), premier syndicat de producteurs cinématographiques en Europe, remercie les membres de la commission des finances de l’Assemblée nationale, grâce au travail des députés Karine Berger, Bruno Le Roux et Pierre- Alain Muet, qui ont adopté un amendement instaurant une taxe de 2 % sur les revenus publicitaires des opérateurs diffusant des œuvres audiovisuelles sur leurs plateformes en ligne.

Cette taxe permet de réparer une inéquité de régulation aboutissant à ce que ces opérateurs ne contribuent pas au financement des œuvres qu’ils mettent ainsi à disposition, contrairement aux autres diffuseurs de telles œuvres, qui favorisent avec effectivité le dynamisme de la création cinématographique et audiovisuelle et de son exposition.

Nous émettons le vœu que la Représentation nationale dans son ensemble adopte cette mesure juste et nécessaire lors de l’examen du projet de loi de finances pour 2017.

Site de l’UPC.

Newsletter

Sélectionner une ou plusieurs listes :
Publicité

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.